Les Poupettes aux fourneaux!

J’adore cuisiner avec ma nièce. La deuxième est encore un peu petite mais elle adore déjà manipuler toutes sortes de textures et les étaler au gré de son envie, surtout là où sa maman lui dit de ne pas le faire. J’en veux pour preuve cette tarte à la framboise délicieusement étalée entre son petit front, ses menottes et, difficilement, dans la bouche ! Sans doute pourrai-je en faire une formidable écraseuse de fruits pour des confitures bien lisses… Moi, bourreau d’enfants?

DSC_0790

Quant à la plus grande, Célya, du haut de ses presque 5 ans, aime donner la main à sa grand-mère lorsqu’elle prépare les baqlawas du mariage de sa tata 🙂

DSC_0434

 

ou mettre le couvert. Elle ressent l’approche du temps de repas comme une fête et elle se prête au rituel de fort bon cœur !

À suivre, dans les P’tites Toques, une recette de l’enfance, un quatre-quart, qui a fait la joie de la tata que je suis en voyant ma petite Célya abuser de vanille parce que, « tu comprends, Tata, il faut qu’Ayé aime mon gâteau ! »

DSC_0443

À suivre, dans les P’tites Toques, une recette de l’enfance, un quatre-quart, qui a fait la joie de la tata que je suis en voyant ma petite Célya abuser de vanille parce que, « tu comprends, Tata, il faut qu’Ayé aime mon gâteau ! »

Publicités

La tarte aux pommes un peu amandine

Aussi belle à voir que bonne à manger ! 🙂

Pour 6 personnes :

–          1 abaisse de pâte feuilletée

–          4 belles pommes Golden + 2 pour la compote

–          40 gr. de beurre salé

–          60 gr. d’amandes en poudre

–          1 cuillère à soupe de sucre vanillé

–          Le jus d’un citron (facultatif)

Préchauffez votre four à 180°C en mode chaleur tournante, pour avoir une cuisson homogène et inoffensive.

Pelez, épépinez, coupez les 4 pommes en quartiers et faites-en des tranches généreuses. Arrosez-les de citron afin qu’elles ne s’oxydent pas. Avec les deux autres, coupées en gros cubes, faites de la compote bien sèche, de sorte qu’elle ne rende qu’un minimum d’humidité, pour ne pas détremper la pâte.

Chemisez un plat à tarte de votre fond de pâte et piquez-la à l’aide d’une fourchette. Étalez votre compote sur le fond de tarte et saupoudrez de poudre d’amandes.

Disposez vos tranches de pommes en couronne en suivant scrupuleusement le tour du moule. Arrivé au bout du premier tour, répétez l’opération dans l’autre sens jusqu’à épuisement des tranches de pommes.

Badigeonnez au pinceau votre tarte de beurre fondu et saupoudrez de sucre vanillé, selon votre goût.

Enfournez la tarte à mi-hauteur pour 45 min en en surveillant la cuisson : la pâte doit être dorée sur les bords et à cœur, vos pommes doivent se parer de blond caramel, mais ne doivent pas noircir.

Variante : Ma mère réalise cette petite crème qu’elle verse sur la tarte à mi-cuisson : 1 œuf + 2 cuillères à soupe de sucre + 1 sachet de sucre vanillé + un peu de beurre en pommade + 1 pincée de cannelle : la tarte Normande du Bled, quoi 🙂

DSCF2164

Le gâteau aux pommes

C’est l’automne, les jours raccourcissent et la pomme, reine de notre panier de fruits, vient égayer nos desserts et goûters.

Mon père aimait par-dessus tout la Golden, celle qui a un « goût de miel », alors voici une première déclinaison de ce fruit auquel il est défendu de résister!

Pour 6 personnes :

–          200 gr. de farine

–          ½ sachet de levure chimique

–          80 gr. de sucre

–          2 sachets de sucre vanillé

–          1 pincée de sel

–          2 œufs

–          4 cuillérées à soupe de beurre demi-sel fondu

–          6 cuillérées à soupe de lait

–          5 pommes (golden, la plus sucrée !)

Préchauffez votre four à 150°C. Beurrez et farinez un moule de votre choix. Tamisez la farine avec la levure dans une terrine. Creusez un puits, puis ajoutez les sucres, le sel, les œufs, le fondu et le lait. Mélangez jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Pelez, épépinez et découpez 4 pommes en cubes. Réservez-en une que vous couperez en quartiers puis en lamelles. Incorporez les 4 pommes à votre pâte, puis répartissez les lamelles sur le dessus du gâteau. Enfournez pour environ 45 minutes. Le gâteau est cuit lorsque vous le piquez avec la pointe d’un couteau et que celle-ci ressort sèche.

1381515686101

Vous verrez que les lamelles de pommes auront séché et craqueront comme autant de petites chips sucrées.

Des copains et des recettes!

Comme je l’annonce dans la présentation, je souhaite partager des plats gourmands qui me viennent des souvenirs et des personnes auxquelles je tiens.

Et aujourd’hui, je veux parler des copains, cette famille qu’on choisit pleinement. Cette famille s’appelle « Les Tistics », nous parcourons la France dans le cadre de notre spectacle « Les Franglaises » ensemble mais pour certains d’entre eux, on se connaît depuis plus de 10 ans ! Parmi eux, il y a des saveurs constitutives et indissociables de leur merveilleuse personne.

Commençons notre voyage gourmand en Italie, grâce à Paul-Victor. Il  est un amoureux des saveurs transalpines et comme j’adore faire plaisir à mes amis en passant en cuisine, je me suis dit que j’allais réunir dans une même bouchée toutes ces saveurs qu’il aime tant. Tomate confite, parmesan, jambon cru, basilic, tout ceci fleure bon l’apéro sous la vigne, à l’ombre d’un soleil tout juste couchant sur les hauteurs de Rome ou de Bologne !

Mais qui est diable Paul-Victor ? C’est un p’tit gars inspirant et inspiré ! Il est un touche-à-tout de génie : musicien, vidéaste, chanteur, auteur, dramaturge (ouais, ouais !). J’ai l’insigne honneur de partager la scène avec lui et une belle amitié. Aussi, je veux lui donner cette bouchée, le cannelé de Titor! Je vous le présente ?

1373797229516

🙂

Le cannelé de Titor

On connaît le cannelé bordelais, sucré avec un pointe de rhum. Mais, à l’instar du muffin ou du cake, j’adore le préparer en format mini et salé, pour l’apéritif dînatoire (sooooo trendy !)

Pour 8  convives :

–         50 gr. de farine

–          1 œuf + 1 jaune

–          25 cl. de lait demi-écrémé

–          25 gr. de beurre

–          1 pot de tomates confites / crème de tomates confites

–          50 gr. de parmesan

–          50 gr. de jambon cru  ou de bresaola

–          Basilic

–          Sel, poivre

Préchauffez votre four à 210°C. Faites bouillir le lait puis ajoutez le beurre.

Mélangez la farine et les œufs. Salez, poivrez et ajoutez le lait chaud filtré. Laissez refroidir et réservez au frais au moins 1h.

Ajoutez le jambon cru coupé en petits morceaux et le parmesan. Mélangez et versez dans les moules à cannelés aux 2/3. Enfournez pour 30 minutes ( 45 min pour des cannelés de taille classique). Servez tièdes.

DSC_0861[1]

La tarte fine aux tomates

Pour 4 personnes

–          1 abaisse de pâte brisée ou feuilletée

–          6 belles tomates grappe

–          De l’huile d’olive

–          Quelques anchois à l’huile

–          Des câpres (facultatif)

–          Parmesan et emmenthal râpés

–          Basilic, sel et poivre

DSC_0842

Préchauffez votre four à 180°C en mode chaleur tournante, pour avoir une cuisson homogène.

Abaissez votre pâte sur du papier sulfurisé et piquez-la à l’aide d’une fourchette. Tranchez les tomates en rondelles pas trop épaisses et épépinez-les. Disposez-les sur la pâte sans les superposer. Arrosez-les généreusement d’huile d’olive.

1383322106951

Assaisonnez votre tarte de basilic (sec ou frais), de sel (peu), de poivre puis disposez les filets d’anchois, les câpres et finissez par les fromages.

DSC_0847

Enfournez 25 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit bien cuite aux bords et dorée au centre.

Servez votre tarte fine avec une salade verte bien vinaigrée.

1383322104630

Variante: En saison, avant de disposer les rondelles de tomates, tapissez votre fond de tarte de moutarde à l’ancienne puis de rondelles de courgettes.